CHANTER LE TANGO – Ateliers mensuels 1er. trimestre 2019 – Chanter avec bandoneon, 17 février

CHANTER LE TANGO

Atelier 17 février 2019

CHANTER AVEC BANDONEON

Atelier dirigé par Ana Karina Rossi, chanteuse et musicologue

Intervenante invitée : Marisa Mercadé, bandonéoniste

 

Aux premiers temps du tango, ni le piano, ni le bandonéon n’étaient présents. L’un et l’autre font leur entrée dans le tango dans les premières années du 20ème siècle. Depuis ils constituent les instruments incontournables, voire emblématique pour le bandonéon, de cette musique.

Le bandonéon a été d’une certaine manière le catalyseur des émotions et des besoins affectifs d’une immense masse de nouveaux argentins. Avec lui la musique tango va changer. Le bandonéon la rend plus sentimentale et fait apparaître un fond de nostalgie ; le tango devient un peu traînant, perdant ainsi une partie de son allégresse, retrouvée toutefois en partie, dès les années 1930, grâce à l’arrivée de la milonga urbaine. Le bandonéon apporte un changement dans le rythme du tango.

Ces mutations du son et de l’esprit du tango ont impacté le chant dont le phrasé sera différent de celui des premiers chanteurs, les payadores del tango (troubadours). De même, le chant deviendra un peu moins aigu et l’esprit mélancolique de nombreuses chansons suscitera un attrait pour les chanteurs plus romantiques.

Ana Karina Rossi, chanteuse et musicologue uruguayenne, propose dans cet atelier un travail autour de cette évolution qu’a connu le chant, avant et après l’arrivée du bandonéon dans les orchestres. Elle enseignera comment placer la voix par rapport à un instrument qui, lui aussi, utilise l’air, le souffle, pour s’exprimer. La mélodie que le bandonéon propose, ou impose, modifie en effet la manière dont le chanteur doit se positionner par rapport à l’Orquesta Tipica.

Marisa Mercadé, bandonéoniste argentine réputée, travaillera à son tour avec les chanteurs. Elle possède de remarquables qualités techniques et une grande capacité à interpréter des pièces aux structures variées. Ses aptitudes à s’adapter à différents styles expliquent que des nombreuses formations  font appel à son talent. A Buenos Aires, sa ville natale, elle a été l’élève d’A. Zarate, N. Marconi puis à Paris celle de J. J. Mosalini. Elle a joué avec le quatuor féminin Las Tangueras, l’Orquesta Tipica de J. Cedron, l’orchestre de J. J. Mosalini, Las Malenas, J. C. Caceres et bien d’autres.

Horaires : 14h à 20h

Tarifs : 1 atelier : 95 € / 3 ateliers : 270 €

Adresse : La Manufacture chansons – 124 Av de la République, 75011 Paris  (Métro : Père Lachaise)

Contacts et Inscription (places limitées) : contact@projection-tango.com / 0619259586

Autres Ateliers 1er. Trimestre 2019 :

20 janvier – Le corps chantant

23 mars – Tango et Folklore